English      日本語  
 
 

 
Lost Alibis s’est formé en 2013, après une série de rencontres fortuites entre les futurs membres du groupe, rencontres ayant abouti à une première jam session, puis finalement à la naissance du groupe. Lost Alibis ayant ses racines à Tokyo, c’est donc dans un club près de Shibuya qu’il a donné son premier concert en 2014, suite auquel les premières sessions d’enregistrement pour « The Lost Alibis EP » ont débuté.

Le groupe propose un mélange soigneusement équilibré de rock, pop, soul, jazz et groove, le tout écrit et composé par JF, puis ensuite arrangé collectivement par le groupe. JF, un Montréalais d’origine, s’occupe des claviers et du chant; Masa et Taka, tous deux originaires de Tokyo, jouent la guitare et la basse respectivement; finalement Glenn, de Seattle, manipule la batterie. Avec des membres provenant de trois pays différents, il s'agit véritablement d'un groupe international.

JF, qui compose et écrit le matériel de groupe, est aussi la force motrice derrière le projet de musique électronique analogique Estecho, et a fait partie de plusieurs formations à Montréal avant son départ pour le Japon en 2008, entre autres le groupe de jazz-rock Imbroglio, de rock psychédélique Gyroscope, et de soul-rock JF et les Dézérités. Au sein de Lost Alibis, il chante en anglais et en français.

En 2015, le premier enregistrement de Lost Alibis a été lancé, un mini-album de six chansons intitulé « The Lost Alibis EP ». Le groupe est présentement en train d’écrire et d’arranger un second album.